Ma première maison: Réduire l'empreinte écologique de sa nouvelle maison sans se ruiner!

Vendredi 27 Sep 2019 - 00:31

462 vues

Comment réduire l'empreinte écologique de sa nouvelle maison sans se ruiner!

Peut-être que l'efficacité énergétique et le bilan environnemental de votre première maison n'était pas votre principal critère. Ça ne veut surtout pas dire que vous n'avez pas le sort de la planète à coeur! Les propriétés dotées des dernières évolutions technologiques en matière d'environnement et certifiées selon les normes les plus strictes ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Alors, pourquoi ne pas améliorer le bilan de votre tout nouvelle maison? Il n'est pas nécessaire de dépenser des sommes astronomiques (vous venez tout juste de faire l'achat d'une vie!) pour avoir un chez soi plus écologique! Voici quelques gestes à poser chez soi qui contribueront de manière positive au bilan éco-énergétique global de votre maison. 

 

jardin

Un aménagement extérieur écologique

Il y a plusieurs excellentes raisons de concevoir un aménagement écologique de l'extérieur de votre propriété. Tout d'abord, une abondance de fleurs est non seulement du bonbon pour les yeux, mais sert aussi à nourrir les insectes pollinisateurs qui eux, en retour, en butinant dans les champs des cultivateurs locaux, assurent la pollinisation de notre garde-manger! D'ailleurs, parlant de fruits et légumes, se faire un potager permet non seulement de moins consommer et donc d'être moins dépendant du transport des aliments mais aussi de fournir de multiples fleurs aux insectes. Comme on dit, tout est dans tout! 

Les plantes servent entre autre à réguler la température d'un écosystème (oui oui, il y a un écosystème à l'échelle d'une cour). Ainsi, en gardant le sol frais en été et chaud en hiver via leurs racines humides ou par leur feuillage abondant pour les plus grosses d'entres elles, les plantes contribuent au maintient de la température idéale du sol autour de votre maison. Une propriété entourée de béton et d'asphalte coûte donc toujours plus cher à chauffer/climatiser. 

feuilles

On favorise aussi une grande variété de plantes indigènes (dont se nourrissent les insectes de la faune locale) plutôt qu'une cour gazonnée. La chasse aux pissenlits, c'est out! Traiter son terrain peut facilement devenir coûteux, peu efficaces et dommageable pour d'autres espèces! Il s'agît aussi d'une des premières sources de nourriture pour les abeilles qui se réveillent tout juste de leur hiver en hibernation et qui ont grandement besoin de ces fleurs pour leur survie immédiate. Et si l'envie vous vient de planter des arbres, on suggère les arbres fruitiers. Leur floraison est spectaculaire au printemps et ils vous fourniront ensuite de délicieux fruits que vous pourrez cueillir sans faire un seul kilomètre de voiture! 

Pour arroser toute cette végétation, on place un gros contenant au bout des gouttières de sa maison de manière à pouvoir récupérer l'eau de pluie et donc d'éviter d'en consommer d'avantage!  

Bref, une approche intégrée en matière d'environnement donnera non seulement un aspect spectaculaire à votre propriété mais lui apportera aussi de nombreux bénéfices ainsi qu'à son environnement immédiat. Tout ça à très faible coût. 

 

nettoyage

Réinventer la façon de nettoyer sa maison

 De tout les produits qu'on peut utiliser dans une maison, ce sont ceux qui servent à la nettoyer qui sont les plus nocifs pour l'environnement et même pour la santé immédiate des occupants. C'est pourquoi on propose une refonte totale de nos habitudes ménagères. Il est possible de faire ses propres produits ménagers à base d'ingrédients naturels, dont la toxicité pour l'environnement est nulle. Il est même possible que vous économisiez au bout du compte! 

Plusieurs produits ménagers peuvent être remplacés par des solutions maison à base de vinaigre blanc ou de bicarbonate de soude, qui sont non-toxiques, biodégradables et sans effet néfastes pour l'environnement. En premier lieu: le détergent à lessive! Les détergents des grandes surfaces sont remplis de produits nocifs pour les écosystèmes marins et peuvent irriter les peaux plus sensibles. Pourquoi ne pas faire son détergent à lessive soi-même? Il existe de nombreuses recette sur le web (googlez «savon à lessive maison») mais on vous en propose une ici qu'on aime particulièrement, à cause de son utilisation du savon de Marseille. 

Pour d'autres idées de produits écolos pour nettoyer sa maison, on consulte cet excellent article du blogue de Mur à Mur.  

Aussi, on privilégie les balais et serpillères faites de matériaux naturels plutôt que ceux qui sont dérivés du plastique. On lave nos vêtements à l'Eau froide (les machines à laver d'aujourd'hui le font très bien) et on étend sa lessive propre sur une corde à linge! Pourquoi mettre à la sécheuse avec un assouplisseur ayant une fragrance printanière quand on peut juste avoir the real deal tout en économisant sur l'électricité? On remplace les essuies-tout par des chiffons qu'on lave. On suggère aussi de faire des chiffons en micro-fibre son ami, au lieu de nettoyer ses écrans avec de l'ammoniaque.  

Déjà, en faisant tout ça, vous améliorerez de beaucoup l'environnement immédiat de votre maison, tout en réalisant possiblement de belles économies! C'est à la portée de tout le monde et donc on pense que ces quelques gestes repris par nos nouveaux acheteurs de maison pourraient avoir une portée bénéfique qui profiterait à tous à commencer ces derniers qui vivront dans un environnement sain où il fait bon vivre!

 


×
Parler au courtier de votre secteur