Visites libres - Trucs de pro pour faire bonne impression

Lundi 11 Mar 2019 - 00:25

970 vues

Quelques trucs pour laisser une bonne et durable impression aux gens qui visiteront votre maison!

Quand vient le temps de vendre sa maison, la visite libre est un outil important et plein de potentiel. Lorsqu’elle est bien organisée et qu’on s’y prend bien, la visite libre pourrait faire toute la différence entre une maison à vendre et une maison vendue. Voici quelques trucs de pro à considérer au moment de préparer votre propriété à accueillir des visiteurs.

 

biscuits

 

Une maison qui sent bon

Il ne faut jamais sous-estimer le pouvoir de l’odorat dans le processus de prise de décision des acheteurs potentiels! L’odorat est un sens fortement associé aux émotions, à l’intuition et aux souvenirs. Ainsi, nombre d’acheteurs potentiels affirment qu’une maison nauséabonde (tout particulièrement les odeurs d’humidité, d’animaux de compagnie et de malpropreté) les rebute immédiatement. Pour vous préparer à la visite libre, ouvrez les fenêtres pour aérer, faites cuire des biscuits, nettoyez de fond en comble et changez la litière du chat.

 

chien

 

Une maison qui laisse libre cours à l'imagination

Trop souvent, les vendeurs oublient qu’en présentant une maison qui leur ressemble trop, ils font obstacle à l’imagination des acheteurs potentiels. L’objectif de la visite libre est de permettre aux acheteurs intéressés de découvrir la maison, de marcher dans ses pièces et, surtout, de s’imaginer y vivre. Ainsi, les nombreux dessins d’enfants, éléments de décoration et autres accessoires hors du commun pourraient s’avérer plus distrayants qu’attrayants. Rendez votre demeure aussi neutre que possible. Si vos talents en décoration intérieure laissent trop à désirer, considérez le home staging et parlez-en avec votre courtier.

 

désordre

 

Une maison accueillante

Il n’y a pas mille façons de le dire; lors d’une visite libre, les acheteurs potentiels veulent vous voir le moins possible. En présence des propriétaires, les visiteurs se sentiront moins à l’aise d’ouvrir les garde-robes, de poser des questions aux courtiers, de commenter l’état des lieux avec leur conjoint ou leur conjointe ou de passer le temps nécessaire sur place pour bien s’imprégner de l’énergie de la maison. Si vous ne pouvez pas quitter et laisser votre courtier s’occuper des acheteurs, faites-vous très, très discret.


Parler au courtier de votre secteur