INFO COVID-19 - Proprio Direct est là pour vous ! Détails...
1-844-776-7746
Ouvre à 09H00

Piscine creusée ou piscine hors terre : comment choisir ?

Mardi 15 Jui 2021 - 14:39

1613 vues

Comparez les avantages et les inconvénients des piscines creusées et des piscines hors terre pour prendre une décision éclairée.

En collaboration avec Promutuel Assurance

Puisque l’été au Québec est court, les Québécois aiment être équipés pour pouvoir en profiter pleinement. C’est sans doute pour cette raison qu’il y a plus de piscines par habitant dans la Belle Province qu’en Californie et autant qu’en Floride. Eh oui, quelque 500 000 piscines résidentielles sont installées à travers le territoire québécois, prêtes à rafraîchir leurs propriétaires durant la saison estivale.

Vous cultivez, vous aussi, le désir d’avoir votre propre piscine ? La première étape est de choisir celle qui convient parfaitement à vos besoins. Piscine creusée ou hors terre ? Telle est la question ! Puisqu’il s’agit d’un investissement important, vous trouverez ici tout ce que vous devez savoir pour comparer ces deux types de piscines et prendre une décision éclairée.

Piscines hors terre

Comme l’indique son nom, la piscine hors terre est une installation permanente qui se trouve au-dessus du sol. Sa taille varie habituellement entre 12 pieds de diamètre pour la plus petite et 40 pieds par 21 pieds pour la plus grande, et peut atteindre une profondeur maximale de 54 pouces.

Côté matériaux, vous pouvez choisir parmi les options suivantes : une piscine en acier galvanisé (la plus économique), en aluminium (elle ne rouille pas), en acier avec un fini extérieur en résine (option haut de gamme et plus durable), en bois (plus esthétique, mais plus chère à l’achat et à l’entretien) ou encore en résine extrudée, injectée ou soufflée (très résistante et durable).

Il y aurait environ 400 000 piscines hors terre au Québec, soit 4 fois plus que de piscines creusées. Au-delà du coût abordable à l’achat, la piscine hors terre possède d’autres attraits intéressants qui séduisent de nombreux Québécois chaque année.

Les avantages de la piscine hors terre :

  • Le coût : dépendamment du matériel utilisé, il faut prévoir en moyenne entre 3 000 $ et 12 000 $ pour l’installation d’une piscine hors terre, soit de 5 à 15 fois moins cher qu’une piscine creusée.
  • L’espace utilisé : la piscine hors terre s’intègre habituellement plus facilement sur la superficie disponible. Elle nécessite souvent moins d’espace et peu de travaux pour préparer ou égaliser le sol.
  • Les produits d’entretien : la piscine hors terre nécessite moins de produits pour le traitement de l’eau.
  • La consommation d’eau et d’électricité : puisqu’elle est normalement plus petite et moins profonde que la piscine creusée, elle consomme moins d’électricité et d’eau.
  • La rapidité d’installation et son retrait facile : elle est plus rapide à installer que le modèle creusé. Il faut environ 1 à 2 journées pour l’installation, alors que la piscine creusée requiert au minimum 15 jours. Il est également plus facile de retirer une piscine hors terre de l’aménagement.

Les inconvénients de la piscine hors terre :

  • Sa taille limitée : la piscine hors terre est habituellement plus petite que la piscine creusée.
  • Le peu de choix de formes : vous avez seulement deux choix de formes, soit ronde ou ovale.
  • Son niveau de profondeur est standardisé et invariable.
  • Sa durée de vie est limitée.
  • La piscine hors terre a peu d’incidence sur la valeur immobilière d’une propriété.

Piscines creusées

Ceux qui souhaitent embellir leur aménagement paysager ou encore avoir une piscine pour y faire des longueurs ou y plonger se tourneront probablement vers une piscine creusée dans la terre. Celle-ci peut être personnalisée, grâce à un grand choix de matériaux, formes, profondeurs et tailles.

Il existe plusieurs types de piscines creusées : en béton (durables, résistantes et très polyvalentes, mais coûteuses), celles faites de panneaux en acier et d’un fond de béton (plus abordables), celles faites d’un alliage de résine et béton (qui résistent à la corrosion), et celles en fibre de verre (qui sont rapides à installer, moins durables et plus dispendieuses que celles en béton).

Au Québec, il y aurait environ 100 000 piscines creusées. Si elles sont moins nombreuses sur le territoire que les piscines hors terre, c’est sans aucun doute en raison de leur prix, qui peut être jusqu’à 15 fois plus élevé.

Les avantages de la piscine creusée :

  • Sa personnalisation : elle offre un éventail beaucoup plus diversifié de tailles, de formes, de matériaux et d’aménagements paysagers.
  • Sa superficie : sa taille peut être plus grande et elle peut offrir une plus grande superficie de baignade ainsi que différentes profondeurs.
  • Son aspect esthétique : elle est esthétiquement plus plaisante et permet un aménagement paysager plus léché.
  • Sa durabilité : elle est plus résistante aux hivers et aux fluctuations de température de l’eau.
  • Sa valeur : elle contribue à faire augmenter la valeur de revente d’une propriété.
  • Sa multifonctionnalité : elle peut servir à la détente, au sport ou pour amuser les enfants (glissade, etc.).

Les inconvénients de la piscine creusée :

  • Son coût élevé : il faut prévoir en moyenne entre 20 000 $ et 45 000 $ pour l’achat et l’installation d’une piscine creusée.
  • Le temps d’installation : les travaux de construction sont beaucoup plus longs, en raison de l’excavation et des différentes composantes de l’aménagement comme le pavé. Il faut au minimum 15 jours d’installation.
  • Les produits d’entretien : elle nécessite habituellement plus de produits et d’accessoires (glissoire, échelles multiples, plongeoir, escaliers, lumières, etc.).
  • Son eau se réchauffe naturellement plus lentement.

Les similarités

Dans les deux cas, les fabricants de piscines creusées comme ceux de modèles hors terre vous proposent des garanties de durées similaires pour la structure, l’installation, l’équipement et la toile.

En ce qui concerne l’entretien hebdomadaire, il est pratiquement le même pour la piscine creusée et la piscine hors terre. C’est plutôt au moment d’ouvrir et de fermer votre piscine que les différences sont les plus notables. Dans le cas d’une piscine creusée, il est parfois recommandé de faire appel à un professionnel pour ces étapes, afin de prolonger sa durée de vie.

Cinq critères importants à considérer

Maintenant que vous connaissez les avantages et les inconvénients des deux types de piscines les plus populaires au Québec, la deuxième étape pour prendre une décision éclairée est de définir vos besoins et vos préférences. Pensez à court terme, mais aussi à vos projets : enfants, déménagement, rénovations, aménagement de votre cour, etc. Voici 5 critères à considérer afin de vous guider vers la piscine parfaite pour vous :

1.Votre budget

Ce critère sera déterminant dans le choix de votre piscine, puisque la différence de prix est majeure entre ces deux types. Si vous avez un petit budget, vous pouvez faire une croix sur la piscine creusée et tout simplement choisir une piscine hors terre. D’un autre côté, si vous avez un bon budget et que votre objectif est, notamment, de créer un magnifique aménagement, considérez la piscine creusée.

2. Votre utilisation

Posez-vous la question suivante : pourquoi souhaitez-vous installer une piscine sur votre propriété ? Si c’est pour vous rafraîchir et amuser les enfants, une piscine hors terre peut parfaitement faire l’affaire. Par contre, si vous voulez faire des longueurs, plonger ou encore glisser, vous avez peut-être besoin d’une piscine creusée. Si vous adorez recevoir et divertir des invités à la maison, les options d’aménagement qu’offre la piscine creusée peuvent être des attraits intéressants pour vous.

3. Votre plan à moyen et long terme

Avant d’investir dans une piscine, il est important d’établir votre plan à moyen et long terme. Planifiez-vous habiter dans votre résidence actuelle pendant longtemps ? Si c’est le cas, vous voudrez une piscine durable. Il vous sera aussi possible d’amortir cet investissement dans le temps, ce qui peut rendre la piscine creusée plus attrayante, malgré son coût élevé.

Vous ne resterez pas longtemps à cette adresse ? La piscine hors terre est peut-être l’option la plus réfléchie, sachant qu’elle peut être facilement retirée de l’aménagement par les prochains propriétaires et qu’il pourrait être difficile de rembourser l’investissement récent d’une piscine creusée au moment de la revente de votre résidence.

Vous avez plutôt comme objectif de faire augmenter la valeur de votre propriété ? La piscine creusée est la solution pour vous.

4. Votre terrain

La dimension, l’inclinaison et l’état général de votre terrain sont des éléments importants à considérer au moment de choisir la bonne piscine pour vous. Si vous avez besoin d’un modèle très spécifique, la piscine creusée est probablement l’option idéale pour vous. Si vous préférez avoir plus d’espace pour permettre à vos enfants de s’amuser dans votre cour, considérez la piscine hors terre qui est moins encombrante au sol.

5. Votre échéancier

Finalement, déterminez votre échéancier. Quand souhaitez-vous être capable de profiter de votre piscine ? S’agit-il d’un projet à long terme ou à court terme ? Si votre objectif est de pouvoir vous baigner le plus rapidement possible, optez pour une piscine hors terre. Si vous n’êtes pas pressé, puisque vous voulez bien intégrer votre piscine dans votre aménagement, ou si vous préférez économiser pour avoir la piscine de vos rêves, vous serez comblé avec une piscine creusée.

Les étapes à suivre, de l’acquisition à votre première baignade

  1. Choisissez votre type de piscine : en considérant les avantages et les inconvénients de chaque type et en prenant en compte vos critères, faites le choix du modèle parfait pour vous.
  2. Vérifiez les réglementations, déterminez l’emplacement et demandez votre permis : vérifiez les distances minimales à respecter pour l’installation et les servitudes imposées par votre municipalité. Cela vous aidera à déterminer l’endroit idéal qui devrait être dans un coin plein soleil, sans trop d’arbres. Faites la demande pour votre permis qui viendra confirmer l’emplacement.
  3. Magasinez et achetez votre piscine : visitez plusieurs fabricants et faites vos recherches. N’hésitez pas à faire plusieurs demandes de soumission pour installation de piscine, afin de comparer les prix et les garanties.
  4. Contactez votre assureur habitation : informez votre assureur de l’installation d’une piscine sur votre propriété et, au besoin, faites les ajustements à votre contrat pour qu’elle soit couverte par votre assurance habitation.
  5. Préparez votre terrain pour l’installation : faites de la place pour la machinerie et éliminez la végétation à l’emplacement de l’installation. à
  6. Faites vérifier votre système électrique : faites appel à un électricien qui pourra vérifier que votre système électrique est assez puissant pour alimenter les accessoires de votre piscine et qu’il est conforme aux normes.
  7. Ouvrez votre piscine : procurez-vous tout l’équipement et tous les produits nécessaires pour ouvrir votre piscine adéquatement, selon les indications du fabricant.
  8. Entretenez votre piscine et profitez-en : suivez les consignes d’entretien pour piscine et spa de votre fabricant et nettoyez-la fréquemment. Surtout, profitez-en bien !

Assurer sa piscine : ce qu’il faut savoir

L’achat d’une piscine est un investissement important, c’est pourquoi vous voudrez la protéger. De plus, saviez-vous que les dégâts d’eau du fait d’un bris de piscine sont des causes fréquentes de dommages aux propriétés ? Une question se pose donc : votre assurance habitation couvre-t-elle votre piscine ?

En bref, même si votre assurance habitation protège la majorité de vos biens, elle ne couvre pas nécessairement les dommages à votre piscine creusée, hors terre ou votre spa.

Certaines polices d’assurance offrent d’emblée une couverture à cet effet, alors que d’autres nécessitent l’ajout d’un avenant, sous certaines conditions. Vérifiez auprès de votre représentant en assurance.

Et qu’arrive-t-il si votre piscine est la source d’un dégât d’eau et cause des dommages ? Les dommages causés par un dégât d’eau initié par votre piscine sont couverts par votre assurance habitation. De plus, l’assurance responsabilité civile liée à votre assurance habitation vous protège contre les dommages corporels ou matériels causés à autrui, notamment si un invité se blesse dans votre piscine ou si le bris de votre piscine cause des dommages chez votre voisin, par exemple.

Vous considérez installer une piscine chez vous et vous souhaitez savoir si elle sera couverte par votre assurance habitation ? N’hésitez pas à contacter l’un de nos représentants en assurance.

Sur ce, profitez bien de votre nouvelle piscine !


×
Parler au courtier de votre secteur